Mouvements de Parkour

Présentation de quelques méthodologies de mouvements de parkour de manière progressive et sécurisée.

Cette partie, en libre accès, est dédiée à l’apprentissage de mouvements de parkour dans le cadre scolaire.

Mouvements de base

La chute avant

Date de la vidéo : 01.2012

Un prérequis nécessaire

Geste préparatoire par excellence, la culbute (ou chute) avant fait partie des bases nécessaires à tous les élèves avant de commencer des mouvements de franchissement d’obstacles.

En cas de mouvement manqué, surtout lorsque la vitesse augmente, le fait d’avoir le réflexe de rouler lors de la réception permet de réduire le risque de blessures. Et ce n’est pas valable qu’en parkour…

Lire la suite …

Le passement

Date de la vidéo : 03.2012

Un mouvement naturel

Ce mouvement est une manière très intuitive de franchir un obstacle de face.

Autres noms : Speed Dash, Speed Vaulting, Step Vault, Saut du loup

Le passement rapide

Date de la vidéo : 03.2012

Sans le pied …

En augmentant la vitesse de course, le passement se fait plus vite et le pied ne se pose plus sur l’obstacle.

Le lazy

Date de la vidéo : 02.2012

Le saut ciseaux

A une ou deux mains, joli mouvement fluide pour les « paresseux ».

Autres noms : Passement latéral, Lazy vault

Le saut de précision

Date de la vidéo : 02.2016

Précision et équilibre

Sauter de manière précise et, si possible, en restant en équilibre…

A pieds joints ou sur un seul pied, au sol ou sur un engin, sauts isolés ou enchaînés, quantité de situations sont possibles en salle de sport.

Lire la suite …

Les barres asymétriques

Un engin très intéressant

Une manière sympathique de redécouvrir cet engin, qui offre de nombreuses possibilités de mouvements différents. Les barres parallèles permettront à vos élèves d’inventer des manières de les franchir, chacun pour soi et en travail de groupe.

Elles peuvent être franchies par dessus ou par dessous, dans un sens ou dans l’autre (voire en faisant un aller-retour). Libre à chacun.e ensuite d’y rajouter des fioritures.

A vous/eux d’imaginer la suite …

Voir aussi : Challenge aux barres parallèles

Le saut de fond

Date de la vidéo : 06.2020

Le vrai intérêt de la roulade

Grâce à une installation simple, mais permettant une progression très facile et différenciée à l’école, ce saut fera monter les pulsations de celles et ceux qui sauteront depuis tout en haut de l’installation.

Mouvements intermédiaires

Le reverse

Date de la vidéo : 10.2010

En rotation …

Franchissement d’un obstacle en effectuant un tour complet (360°) sur soi-même durant la phase de vol.

Note : pour faciliter l’apprentissage de la rotation complète, un genou peut être posé sur l’engin. Ainsi, on posera le genou droit comme aide pour la fin d’une rotation à gauche.

Autres noms : La rotation 360°, Spin 360

Le tic tac

Date de la vidéo : 11.2010

Avec un mur

Le principe est simple : prendre appui sur un support (généralement un mur) après un saut dans le but de franchir ou d’atteindre un obstacle.

Autres noms : Wall Step, Wall Run

Le saut de chat

Date de la vidéo : 03.2011

Un saut tout en fluidité

Après une prise d’élan des bras, il s’agit d’un saut en 2 temps, durant lequel les mains prennent appui sur l’obstacle, avant que les  jambes ne passent groupées entre les bras.

Autres noms : Monkey, Kong Vault, (Dive) Kong, Cat Pass, Cat Vault, Katzen Sprung

Le saut du voleur

Date de la vidéo : 03.2011

Adrénaline et nouvelles sensations

Ce mouvement amène des sensations intéressantes et surprenantes une fois les premières appréhensions dépassées.

Tout à fait contre-intuitif, ce franchissement se fait aussi en 2 temps : les jambes sont lancées en avant par-dessus l’obstacle, puis les bras prennent appui pour prolonger le vol et redresser le haut du corps. A tester … ;o)

Autres noms : Dash (vault), Saut de chat inverse

L’edge run

Date de la vidéo : 04.2012

Pas si compliqué …

Ce mouvement consiste à courir contre deux murs perpendiculaires en prenant appui sur un support.

Plus simple qu’il n’y paraît, ce mouvement demande peu de matériel à condition d’avoir deux surfaces planes solides positionnées à angle droit.

Lire la suite …

Challenge aux barres parallèles

Date de la vidéo : 02.2016

Etape par étape …

En utilisant sa vitesse de course, le but est de sauter à travers une installation de barres parallèles asymétriques.

Le franchissement s’effectue en position dorsale, en attrapant la barre haute avec les mains en prise mixte.

Bien qu’impressionnant de prime abord, un apprentissage par étape et avec élastiques permet de progresser en toute sécurité. Ensuite, chacun.e ira jusqu’où ses capacités le.la mènent.

Une progression à découvrir dans la vidéo, même si toutes les étapes ne sont absolument pas nécessaires avec tous les groupes.

Note : ce mouvement et son nom sont des inventions personnelles.

Lire la suite …

Le Palm Spin

Date de la vidéo : 10.2016

S’appuyer, mais ne pas franchir !

Effectuer une rotation d’environ 270° contre un support, en prenant appui avec les mains sur son bord…

L’idée n’est donc pas de franchir l’engin, mais bien de tourner « devant » celui-ci.

Ce mouvement, petit frère du Wall Spin, s’en différencie par le fait qu’il est réalisé sur un support horizontal (muret, barrière, bord de table, …) et non vertical.

Lire la suite …

Le Reverse Palm Spin

Date de la vidéo : 11.2016

Le niveau supérieur

Vous avez aimé le Palm Spin, alors en voici une variante.

La différence se situe « uniquement » dans l’ordre dans lequel les mains sont posées. Mais c’est là tout le défi !

Mouvements avancés

Le Wall Spin

Date de la vidéo : 02.2011

La limite est physique …

Exceptionnels sont les élèves qui parviennent à effectuer ce mouvement durant les leçons scolaires. En effet, il requiert une bonne détente accompagnée d’une rotation très dynamique.

Autre nom : 360 mural

Lire la suite …

Le Wall Spin avec minitrampoline

Date de la vidéo : 10.2012

La limite est psychologique

Approche très intéressante à l’école, cette variante permet, grâce au minitrampoline, d’ôter la principale difficulté du mouvement : la hauteur du saut.

Le côté émotionnel est le gros frein avec l’augmentation de l’inclinaison du support, sans pour autant que le danger n’augmente. La grande majorité des élèves parviennent en principe à faire les principales étapes de ce mouvement, fait pour la salle de gym.

Lire la suite …

Le Wall Flip

Date de la vidéo : 01.2011

Le grand classique

Effectuer un salto arrière contre un mur, après y avoir pris un ou deux appuis avec les pieds.

Note : une autre manière d’assurer, simple mais très efficace ainsi qu’une étape supplémentaire rassurante sont proposées durant les cours de formation continue.

Autres noms : Périlleux contre le mur, Wall Back Flip

Remarques et explications supplémentaires

La chute avant (suite)

Eviter l’axe du dos

Contrairement à la roulade avant à la gymnastique aux agrès, la rotation lors d’une chute ne doit pas se faire dans l’axe du dos.

En observant les 3 images ci-après, on comprend l’importance d’effectuer une roulade dans la diagonale du dos, c’est-à-dire en initiant la rotation depuis l’arrière de l’épaule.

Ainsi, le contact de la colonne vertébrale avec le sol est minimisé, réduisant le risque de chocs ou de traumatismes au dos. L’appui au sol se fait successivement sur le trapèze et le grand dorsal, les deux grands muscles qui couvrent le dos.

La « roulade avant » avant « la chute »

Bien qu’il soit très utile d’apprendre ce mouvement pour qu’il devienne un réflex, les élèves doivent à mon sens d’abord apprendre la roulade traditionnelle (symétrique) pour deux raisons importantes : ils doivent absolument apprendre à
1. Rentrer la tête
2. Faire le dos rond
En effet, le constat semble être le même un peu partout : les élèves sont de plus en plus nombreux à rencontrer des difficultés lors d’une simple roulade avant. Il sera d’autant plus difficile pour eux de revenir à un mouvement symétrique une fois un mouvement « désaxé » acquis.

L’apprentissage des chutes peut déjà se faire avec de jeunes élèves, en veillant bien sûr à la sécurité (tapis) et en gardant idéalement un côté ludique à l’activité.

Retour à la vidéo

Le saut de précision (suite)

Remarques

Il est toujours possible de chercher à réaliser des sauts plus longs ou sur des cibles plus hautes ou plus petites. Cependant, les risques augmentent de manière significative avec de tels défis supplémentaires et ce n’est en tout cas pas le but recherché dans le cadre scolaire.

Ce genre de sauts est réalisable très jeune déjà et peut prendre une infinité de formes. A l’école, en plus de la stabilisation du mouvement global de saut et de réception, l’intérêt réside à mon sens dans l’amélioration de la perception de son corps en l’air, la progression dans la précision de ses sauts et la connaissance de ses propres capacités.

Des rotations lors de la phase de vol peuvent être intéressantes à ajouter, en veillant toujours à la sécurité des élèves. A réaliser de préférence au sol ou sur des tapis.

 

Retour à la vidéo

L’edge run (suite)

Remarques

Selon la hauteur du mouvement, la taille et la force des pratiquants, un atterrissage sur les deux jambes est préférable (force musculaire).

Ce mouvement ne nécessite pas d’assurage particulier s’il est réalisé sans chercher des défis démesurés. D’autant plus qu’un soutien durant le mouvement s’avère difficile et gène le mouvement de l’élève.

Les murs des salles de sport (et leurs angles) sont souvent équipés d’installations diverses (espaliers, fenêtres, perches, porte d’un local matériel, paroi mobile, etc.), raison pour laquelle il faut parfois être inventif pour créer « artificiellement » des plans à 90° qui soient exempts d’obstacles. Quelques idées d’installations sont illustrées ci-dessous.

Il convient toutefois de veiller aux éléments qui pourraient être dangereux pour les chevilles lors de l’atterrissage (bord de tapis, pied de mouton ou de caisson, etc.). Voir images ci-contre.

Les murs des salles de sport (et leurs angles) sont souvent équipés d’installations diverses (espaliers, fenêtres, perches, porte d’un local à matériel, paroi mobile, etc.), raison pour laquelle il faut parfois être inventif pour créer « artificiellement » des plans à 90° qui soient exempts d’obstacles. Quelques idées d’installations sont illustrées ci-dessous.

 

Retour à la vidéo

Challenge aux barres parallèles (suite)

Retour à la vidéo

Afin de faciliter le passage, il est important de penser à écarter les barres au maximum.

L’installation peut basculer légèrement lors du franchissement, provoquant un bruit impressionnant. Pourtant sans danger, les moins rassurés préféreront peut-être la bonne vieille barre fixe…

Exemple avec des élèves de 15 ans

Date de la vidéo : 02.2016

Mot de passe pour visionner la vidéo : EPH-11e

Le Palm Spin (suite)

Retour à la vidéo

Remarques

L’intérêt de ce mouvement ne se situe pas dans la hauteur de « l’obstacle », mais bien davantage dans la finition du geste (tour complet).

Pour ce mouvement, il faut arriver à mettre de côté l’idée de franchir l’obstacle. Le but étant seulement d’utiliser l’engin comme support. Penser à descendre la tête au moment du saut (un peu comme pour faire une roue au sol) peut être une astuce pour mieux tourner.

Assurage

Ce mouvement est difficile à assurer puisque l’aide va gêner, voire empêcher, le mouvement normal. Préférer donc un apprentissage avec des rotations progressives au-dessus de tapis ou en utilisant un élastique (voir vidéos).

Le Wall Spin (suite)

 Remarques

Il est important de trouver la bonne hauteur pour le placement des mains contre le mur,  afin d’avoir juste la hauteur nécessaire pour effectuer la rotation complète.
Mains placées trop haut : la rotation est ralentie voire impossible.
Mains placées trop bas : manque de hauteur et de temps pour le mouvement complet.

Beaucoup d’installations permettent de travailler progressivement cette rotation. Des exemples sont illustrés dans le document « Photos de postes » (accès avec code) et les principaux sont expérimentés lors des formations continues.

 Pour ne pas endommager votre salle …

Il est vivement recommandé d’utiliser une protection (bout de moquette par exemple). En effet, les appuis répétés contre les sommets de caisson (plint) appuyés contre les murs risquent fort d’y laisser des marques.

Retour à la vidéo

Le Wall Spin avec minitrampoline (suite)

Remarques

Contre des surfaces toujours plus inclinées, le mouvement s’acquiert progressivement jusqu’au saut final contre un support vertical, un mur.

Les premières rotations contre le mur sont impressionnantes et vont probablement provoquer un blocage davantage psychologique que physique. Afin de reprendre confiance, un léger retour en arrière sera souvent nécessaire avant de poursuivre dans la progression jusqu’à la forme finale.

Déconseillé

On peut être tenté de proposer un appui contre une surface un peu molle (tapis) afin qu’elle soit moins impressionnante. Cela pourrait éventuellement rassurer certains élèves de s’appuyer contre un support qui ne fait pas peur. Cependant, cela s’avère être une mauvaise idée et peut même se révéler dangereux, car l’appui contre un support solide (mur) est nécessaire à la rotation autour du bras inférieur.

Retour à la vidéo

Exemple d’installation déconseillée : un tapis de chute appuyé contre un mur (vue de dessus à gauche et de profil à droite)